11 Conseils pour faire voler votre drone en intérieur

Piloter son drone est toujours un excellent moyen de passer le temps. Toutefois, le faire voler à l’extérieur n’est pas toujours la meilleure option. Il fait peut-être trop chaud ou trop froid. Il peut y avoir beaucoup de vent ou de pluie. Parfois, vous n’avez tout simplement pas accés à un bon endroit à l’extérieur qui conviendra.

Faire voler votre drone à l’intérieur est une option viable, mais certaines précautions doivent être prises pour s’assurer qu’il s’agit d’un endroit sécurisé pour tous les participants.

Les 11 conseils suivants pour faire voler des drones à l’intérieur en toute sécurité et avec succès vous aideront à éviter les accidents et à tirer le meilleur parti de l’expérience.

Connaissez les nuances de votre drone

Familiarisez-vous avec le pourquoi et le comment de votre drone. Calcule-t-il l’altitude à l’aide de manomètres ou de sonars ? A-t-il tendance à se déplacer dans une direction spécifique plus rapidement que dans d’autres directions ? Êtes-vous à l’aise avec la télécommande et l’utilisation de toutes les commandes ? La confiance en votre capacité à manipuler un drone spécifique est vitale lorsque vous faites voler des drones à l’intérieur.

Choisissez le bon type de drone

Les drones fantômes et FPV sont trop gros pour être transportés à l’intérieur, à moins que vous ne soyez dans un entrepôt ou dans une autre grande zone. Dans la plupart des maisons et appartements, il est préférable d’utiliser des nano, micro ou mini drones.

Réinitialisez votre drone

Certains drones ont la capacité de mémoriser les conditions de vol et les réglages précédents. Si vous avez utilisé l’appareil pour la dernière fois à l’extérieur par une journée venteuse, le drone pourrait agir de manière erratique pendant les vols intérieurs. Utilisez le bouton de réinitialisation ou consultez le manuel du drone pour les procédures de réinitialisation appropriées.

Ajustez les commandes de vol de votre drone

Certains drones ont une configuration prédéfinie pour le vol en intérieur. Si votre drone n’est pas doté d’une telle fonction, réduisez manuellement la sensibilité de contrôle du drone. Cela vous permettra de mieux manoeuvrer autour des objets et dans les coins à l’intérieur.

Faites le plein de pièces de rechange

Il est assez facile d’endommager une partie de votre drone en le faisant voler à l’intérieur. Même les plus petites bosses, coupures ou cassures peuvent faire que votre drone fonctionne différemment, c’est donc toujours une bonne idée de garder quelques pièces de rechange (surtout des hélices) à portée de main.

Utilisez des coques d’hélice

Si possible, entourez les hélices de votre drone de coques. Ces protecteurs ont une double fonction : ils préviennent les blessures accidentelles et protègent les hélices contre la rupture en cas de choc.

Gardez une trousse de premiers soins et un téléphone à proximité

Ceci n’est qu’un conseil de bon sens pour les pilotes de drones de tous âges et de tous niveaux d’expérience. Lorsque vous combinez un espace clos avec un objet volant muni d’hélices, prenez quelques minutes pour vous assurer de savoir où se trouvent vos fournitures médicales d’urgence et votre téléphone cellulaire. Il vaut toujours mieux être prudent que désolé.

Envisagez d’utiliser des lunettes de sécurité, surtout pour les jeunes enfants

Cela peut sembler exagéré, mais malheureusement, de nombreux accidents impliquant des drones et des blessures aux yeux se sont produits. L’an dernier, par exemple, un enfant du Worcestershire, au Royaume-Uni, a perdu partiellement la vue après qu’une hélice de drone lui ait tranché l’oeil à la suite d’une perte de contrôle. Ne prenez pas de risques inutiles, surtout lorsqu’il s’agit de jeunes enfants, car des accidents peuvent survenir.

Protéger ou enlever les meubles et autres objets sensibles

Vos meubles ne seront peut-être pas endommagés par un drone errant, mais cela aggrandi votre espace de vol potentiel. De plus, si quelque chose comme une boisson ou un vase est renversé, cela pourrait endommager vos meubles, laisser du verre brisé sur le sol ou simplement causer un déversement gênant que vous serez obligé de nettoyer.

Évitez les plafonds, les planchers et les murs

Croyez-le ou non, cette astuce n’a pas seulement à voir avec la protection de la peinture sur le mur ou la prévention des dommages à votre drone. La physique derrière le vol de drone a tout à voir avec le mouvement de l’air. Si votre drone n’a pas assez d’air pour se déplacer au-dessus, au-dessous et de chaque côté, il deviendra instable.

Un drone qui vole trop près du sol a pour effet de forcer trop d’air latéralement. Si vous volez trop près du plafond, le drone n’a aucun moyen de pousser l’air vers le haut, ce qui fait que le drone est aspiré près du plafond. Si vous vous approchez trop près d’un mur, vous gênez la circulation de l’air. Ainsi, votre drone s’écrasera encore plus près du mur, ce qui pourrait provoquer un accident.

Obtenez la permission

Si vous n’êtes pas propriétaire (et surtout si vous êtes mineur), demandez toujours la permission avant le décollage. Le vieil adage “il vaut mieux demander pardon plutôt que permission” ne s’applique pas quand on fait voler des drones à l’intérieur.

epiquedrone

C'est pour vous aider à faire un choix parmis tous les modèles disponible sur le marché qu'epiquedrone.fr existe. Afin de simplifier cette tâche, moi Jordan, ainsi que notre équipe de colaborateurs spécialistes, fort de notre expertise et de notre passion pour le domaine et notre envie de trouver les meilleurs drones, nous rédigeons régulierement des comparatifs ou des articles sur le sujet qui, je l'éspere, vous permettront de choisir le modèle de drone qui correspond à vos besoins.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *